/news/world

Le procès en destitution de Trump débutera probablement le 21 janvier

Agence France-Presse

Le procès en destitution de Donald Trump devrait s'ouvrir mardi prochain, a annoncé le chef du Sénat après avoir appris que les démocrates de la Chambre des représentants étaient prêts à lui transmettre l'acte d'accusation retenu contre le président des États-Unis. 

• À lire aussi: La Chambre vote demain pour l’acte d’accusation 

• À lire aussi: Le procès de Trump est imminent 

Dans un vote historique, la chambre basse, contrôlée par les démocrates, avait adopté le 18 décembre deux chefs d'accusation contre le milliardaire: abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès. 

La chef démocrate de la Chambre Nancy Pelosi avait ensuite tardé à transmettre l'acte d'accusation au Sénat, aux mains des républicains, dans l'espoir d'obtenir des garanties sur l'organisation d'un procès «équitable» à la chambre haute. 

Mardi, à l'issue d'une réunion à huis clos avec ses élus, elle a finalement annoncé que ce document serait transmis dès le lendemain, après un ultime vote en séance plénière à la Chambre. 

Le chef républicain du Sénat Mitch McConnell a alors fait savoir qu'il engagerait «selon toute probabilité» avant la fin de la semaine les «démarches préliminaires» à l'ouverture du procès, dont la prestation de serment des sénateurs devant le chef de la Cour suprême des États-Unis John Roberts. 

«Nous espérons y parvenir de manière consensuelle, ce qui permettrait de commencer véritablement le procès mardi prochain», a ajouté ce fidèle soutien de Donald Trump, déterminé à sortir au plus vite le président de cette passe difficile.