/finance/homepage

Les PME québécoises parmi les plus optimistes au pays

Agence QMI

Office

garagoncilo - stock.adobe.com

Les propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) du Québec et de l'Ontario sont ceux qui ont le plus l'intention d'investir dans leur compagnie au cours de la prochaine année. 

Selon une étude dévoilée mercredi par la Banque de développement du Canada, les PME québécoises ont l'intention d'augmenter leurs investissements au cours de la prochaine année. De plus, les entrepreneurs sont les plus optimistes quant aux perspectives d'avenir de leur entreprise. 

«Ils ont la confiance la plus élevée, les perspectives d’affaires les plus brillantes et les plans d’embauche les plus optimistes pour les 12 mois à venir. Leurs intentions d’investissement témoignent de cet optimisme», a résumé BDC dans son analyse. 

Les entrepreneurs québécois prévoient investir davantage dans tous les domaines, exception faite des bâtiments, où les dépensent devraient reculer. Le manque de main-d'oeuvre est le principal frein à l'investissement dans la province, a aussi souligné BDC. 

Ailleurs au pays, seuls les entrepreneurs de l'Ontario ont aussi l'intention d'augmenter leurs investissements en 2020, et ce, même s'ils s'avèrent bien plus pessimistes que leurs confrères québécois lorsqu'ils envisagent l'avenir. 

Les PME des provinces de l'Atlantique, des Prairies et de la Colombie-Britannique, pour leur part, comptent réduire leurs investissements. 

De façon plus générale, les propriétaires de PME ont tendance à perdre confiance par rapport à l'économie mondiale, en plein ralentissement, tout en demeurant optimistes vis-à-vis de leur propre entreprise. Les PME qui misent avant tout sur l'exportation ont plus tendance à avoir l'intention d'augmenter leurs investissements que celles qui se concentrent sur le marché intérieur. 

Les conclusions de cette étude se basent sur les réponses de 1000 entrepreneurs de partout au pays qui ont répondu à un sondage en ligne en octobre dernier.