/news/politics

Ottawa dépensera 800 millions $ pour prolonger une partie des CF-18

Agence QMI

Canadian Forces Combat Camera, DND

Le gouvernement fédéral compte dépenser environ 800 millions $ pour s’assurer que ses avions-chasseurs vieillissants puissent continuer à opérer dans des missions de combat.

L’investissement sera fait sur 36 des 88 CF-18 et permettra de prolonger leur durée de vie jusqu’en 2032, a indiqué mardi le ministère de la Défense nationale dans un courriel envoyé à l’Agence QMI.

«Ce projet améliorera [leur] capacité au combat [...] avec des améliorations aux capteurs, à l’armement, aux systèmes de protection et de soutien à la mission et à la sécurité», a-t-on précisé en ajoutant que le montant de 800 millions $ n’est qu’une estimation.

Le gouvernement Trudeau s’est engagé à remplacer la flotte vieillissante d’avions-chasseurs de l’Aviation royale canadienne d’ici 2032. L’acquisition de nouveaux chasseurs, pour lequel un processus d’appel d’offres est en cours, pourrait coûter jusqu’à 19 milliards $.

Ottawa entend annoncer son choix de modèle en 2022. Cet investissement, le plus important de l’Aviation royale canadienne en plus de 30 ans, devrait ensuite mener à la livraison d’un premier chasseur en 2025.

Les entreprises SAAB, avec le Grippen-E, Lockheed Martin, le F-35, et Boeing, le F-18F, sont dans la course. En août, l’entreprise Airbus s’est retirée du processus.

En attendant le remplacement définitif de la flotte de l’Aviation, les libéraux ont décidé d’acheter une «flotte intérimaire» de F-18 australiens usagés. Cette solution temporaire pourrait coûter plus d’un milliard de dollars, selon le directeur parlementaire du budget.

Dans la même catégorie