/news/world

Plus de vacances pour les non-fumeurs

Agence QMI

Don't smoke sign No smoking sign in in coffee cafe

adiruch na chiangmai - stock.adobe.com

Les employés d’une entreprise de recrutement britannique qui ne fument pas au travail recevront quatre jours de congés payés en plus.

KCJ Training & Employment Solutions, situé à Swindon, à l’ouest de Londres, a préféré valoriser les personnes qui ne fument pas, plutôt que de pénaliser les accros de la nicotine.

La mesure a été promue par le chef de direction, Don Bryden, alors qu’il est lui-même fumeur.

«On l’a assumé et tant les fumeurs et les non-fumeurs de l’entreprise ont adopté la démarche», a-t-il indiqué à BBC News.

«Je ne discrimine personne, a-t-il insisté. Ce que je dis, c’est que si vous prenez une pause cigarette, prenez-la. Mais à raison de trois pauses de dix minutes par jour, ça revient à plus de 16 jours de travail par an!»

À une pause par jour, Don Bryden indique que le total s’élève à un peu moins de cinq jours par an, d’où les jours en plus pour ses employés non-fumeurs.

Il espère ainsi les pousser à écraser pour de bon pour permettre de garantir un lieu de travail plus sain, jusqu’à soutenir les étapes qui peuvent amener à en finir avec le tabac. «On m’a demandé si j’offrais un jour de congé si quelqu’un ne fume pas pendant trois mois, j’ai répondu bien sûr!»