/regional/homepage

Les manchots sont à l’abri du froid dans l’Ouest

Agence QMI

Jim Wells/Calgary Sun/QMI Agency

Le froid polaire qui affecte les provinces de l'ouest du pays depuis le début de la semaine touche tous les habitants des Prairies et est tellement glacial que même les manchots royaux du zoo de Calgary ne peuvent plus mettre le bec dehors.  

Depuis lundi, le zoo a dû annuler sa marche des manchots, une activité quotidienne où les oiseaux originaires de la région subantarctique défilent devant les visiteurs, en raison du froid extrême.  

«Cette météo impose un stress psychologique aux oiseaux, si bien que nous annulons la marche pour leur bien-être», a expliqué le zoo mercredi.  

Depuis le début de la semaine, la température peine à s'élever au-delà de -30 °C à Calgary. D'ailleurs, tout le nord-est de la Colombie-Britannique, toute l'Alberta, toute la Saskatchewan et une grande partie du Manitoba étaient toujours sous le coup d'une alerte de froid extrême d'Environnement Canada mercredi soir. Avec le facteur éolien, la température ressentie avoisine parfois les -50 degrés.  

Or, les manchots royaux, ou manchots empereurs, souffrent lorsqu'ils sont exposés à des températures sous la barre des -25 °C, a expliqué le zoo de Calgary.  

Les habitants des Prairies devraient continuer à endurer des températures glaciales jusqu'à samedi. La température doit s'élever dimanche, au point où le mercure devrait dépasser le point de congélation dès lundi à Calgary.