/finance

Québecor veut électrifier ses véhicules

Philippe Orfali | Journal de Montréal

Québecor a l’intention d’électrifier la « quasi-totalité » de son parc automobile de 1100 véhicules d’ici 2030, dans le but de lutter contre les changements climatiques. Le projet est évalué à 17,5 millions $ par l’entreprise, qui demandera une aide financière de Québec pour l’appuyer.   

Le pésident et chef de la direction de Québecor en a fait l’annonce mercredi matin aux studios MELS, à Montréal.   

Le plan d’électrification des transports de Québecor touchera à terme la quasi-totalité de ses quelque 1100 véhicules, comptant déjà près de 30 voitures électriques, et « s’articulera autour de l’achat de voitures électriques et de la conversion des moteurs à essence de ses camions légers en moteurs électriques ».   

  

« C’est le rôle des entreprises d’assumer le leadership dans le domaine de la protection de l’environnement. C’est encore plus pertinent ici au Québec, notre électricité est verte, propre et renouvelable », a soutenu M. Péladeau en conférence de presse.   

Une première   

Avec cette annonce, Vidéotron deviendra la première entreprise de télécommunications au pays à devenir 100 % électrique. Le Groupe TVA devient quant à lui la première entreprise médiatique à faire de même au Québec. Les véhicules qui sont la propriété de sous-traitants ne sont pas visés par cette annonce.   

«Ça vaut la peine de réfléchir et de voir si on peut accompagner nos sous-traitants (dans) l’exercice dans lequel on s’est engagé », a dit M. Péladeau.   

À court terme, le géant des télécommunications procédera d’abord à l’accélération de l’électrification des 900 véhicules de Vidéotron. L’entreprise achètera des voitures électriques neuves et convertira les moteurs à essence de ses camions légers, de façon progressive d’ici 10 ans.   

« D’ici 2024, plus de 14 M$ seront nécessaires pour transformer plus de 200 véhicules de Vidéotron, ainsi que pour procéder à l’achat de bornes électriques et à la mise à niveau des infrastructures », précise le communiqué. Pour ce faire, Vidéotron entend notamment demander une aide financière de 5 millions de dollars de la part du gouvernement du Québec, selon les informations de La Presse.   

Québecor a également profité de l’occasion pour annoncer son adhésion à Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents du Québec.