/news/politics

Jeu de chaises musicales au Parti québécois

Vincent Larin | Agence QMI

PQ Sylvain Gaudreault

Simon Clark/Agence QMI

Le Parti québécois a procédé à un jeu de chaises musicales dans le but avoué d’alléger les responsabilités du député Sylvain Gaudreault en vue de sa campagne pour la course à la direction de la formation politique. 

Ce dernier a indiqué en entrevue avoir lui-même demandé au chef parlementaire du parti, Pascal Bérubé, d’être délesté de certaines tâches. 

« Dans le contexte de la course au leadership, c’est très complexe de pouvoir gérer tout ça. J’ai demandé au chef de pouvoir être délesté », a-t-il précisé. 

Son collègue, Joël Arseneau, hérite donc du dossier de la santé qui était porté par le député de Jonquière depuis les dernières élections générales d’octobre 2018. 

« Le gouvernement caquiste peine en ce moment à remplir ses engagements en cette matière, et nous sommes convaincus que Joël saura défendre efficacement et avec éloquence les intérêts des Québécois, qui réclament un meilleur accès aux soins de santé. Par la même occasion, on vient ainsi alléger les responsabilités parlementaires de Sylvain Gaudreault pendant la course à la chefferie », a indiqué le chef parlementaire du Parti québécois (PQ), Pascal Bérubé, par voie de communiqué, mercredi. 

Ce dernier prendra quant à lui la responsabilité du dossier de la langue française qu’il qualifie de « fondamental » pour le PQ. Ce dossier était auparavant porté par Joël Arseneau. 

Le député de Rimouski, Harold Lebel, se voit aussi confier de nouvelles responsabilités en tant que porte-parole du PQ en matière de services sociaux. Ce dossier était mené jusqu’ici par la députée de Duplessis, Lorraine Richard, qui sera appelée à se déplacer à de nombreuses reprises au courant des prochains mois dans le cadre de la commission Laurent. 

« L’importante charge de travail que constitue pour Lorraine Richard son rôle de commissaire à la commission Laurent, où elle fait œuvre utile pour la protection de l’enfance, a rendu cet ajustement nécessaire », a précisé Pascal Bérubé.

Dans la même catégorie