/news/politics

Legault «profondément attristé» que le petit frère ait aussi été maltraité

Marc-André Gagnon | Journal de Québec

Francois Legault

Simon Clark/Agence QMI

Le premier ministre François Legault, qui promet d’agir pour mieux protéger nos enfants, a été «profondément attristé» d’apprendre, dans une décision du Tribunal de la jeunesse, que le petit frère de la fillette martyre de Granby a subi lui aussi des sévices. 

• À lire aussi: Le frère de la fillette martyre de Granby lui aussi maltraité

• À lire aussi: À 5 ans, le petit frère de la fillette martyre de Granby «est déjà un écorché de la vie»

«Comme tous les Québécois, je suis profondément attristé par les jugements très troublants et accablants du juge Gervais sur la DPJ de l’Estrie», a déclaré le premier ministre, jeudi matin, sur son fil Twitter.

Rappelons qu’une décision du juge Mario Gervais rendue mardi relate les violences physiques et psychologiques qu’a subies le frère de la fille martyre de la part de son père et de sa belle-mère.

Le juge Gervais, qui a décidé de prolonger la garde de l’enfant dans une famille d’accueil, note aussi de «graves lacunes» dans le travail effectué par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

«Ce n’est pas normal qu’au Québec on ne protège pas mieux nos enfants. Ça doit et ça va changer. Avec Lionel Carmant, on va continuer d’agir maintenant pour nos enfants. Et avec la commission Laurent, on complètera le travail», a ajouté M. Legault, en réagissant à la décision du juge Gervais.

Dans la même catégorie