/news/culture

Dix moments importants dans la vie de Maman Dion

Samuel Pradier | Agence QMI

Voici dix moments importants dans la vie de Thérèse Tanguay Dion, affectueusement surnommée Maman Dion, décédée ce vendredi, à l’âge de 92 ans.  

1. Thérèse Tanguay est née à Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie, le 20 mars 1927. À l'âge de cinq ans, sa famille déménage à Saint-Bernard-des Lacs, un village que son père, Achille Tanguay, a construit de ses mains.   

  

Courtoisie

  

2. À 11 ans, son père lui offre un violon. «C’est le plus beau cadeau que j’ai eu de ma vie», a-t-elle déjà raconté.   

3. C’est la musique qui lui a permis de rencontrer Adhémar Dion, grand joueur d’accordéon. Ils se marient le 20 juin 1945. Ils resteront unis et complices jusqu’au décès de monsieur, en novembre 2003, à l’âge de 80 ans.   

  

JMTL

  

4. Alors qu’Adhémar ne voulait pas vraiment d’enfants, il va finir par se laisser convaincre. Le couple en aura 14: Denise, Linda, Louise, Manon, Liette, Pauline, Ghislaine, Claudette, Michel, Paul, Daniel (décédé en 2016) Clément, Jacques et, bien sûr, Céline. Maman Dion a aussi eu 32 petits-enfants, 48 arrière-petits-enfants et 6 arrière-arrière-petits-enfants.   

  

JMTL

  

5. Toute la famille chante et joue de la musique, mais Thérèse va rapidement remarquer que Céline, la petite dernière, a un talent particulier. N’ayant pas d’auteur-compositeur sous la main, elle va lui écrire sa première chanson, «Ce n’était qu’un rêve», que son fils Jacques mettra en musique.   

6. Le 13 mars 1981, Madame Dion obtient un rendez-vous avec René Angélil, alors producteur de Ginette Reno. Elle lui a auparavant fait parvenir une cassette sur laquelle Céline interprète la chanson qu’elle lui a écrite. Cette rencontre va changer la vie de toute la famille.   

7. Au début des années 1990, Thérèse Tanguay Dion se lance un nouveau défi: elle commercialise les pâtés Maman Dion. Cuisinière hors pair, ce projet l’amènera à l’animation d’une émission de cuisine, à TVA, durant trois saisons.   

 

Le Journal de Montreal

 

8. Généreuse, Maman Dion crée, en 1998, la Fondation Achille Tanguay qui vient en aide aux familles dans le besoin. En 2008, l’organisme réoriente son action et devient la Fondation Maman Dion, qui offre des fournitures scolaires aux enfants de milieux défavorisés.   

9. Après la mort de son mari, Maman Dion met un terme à sa carrière télévisuelle. En 2010, elle inaugure la Maison Adhémar-Dion, un centre de soins palliatifs qui accueille gratuitement des personnes en fin de vie.   

10. En mai dernier, Marguerite Blais, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, a remis à Maman Dion la médaille de l’Assemblée nationale pour son exceptionnelle implication dans la communauté.

Dans la même catégorie