/news/law

Benoit Cardinal accusé de meurtre non prémédité

TVA Nouvelles

Benoit Cardinal a été formellement accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe, Jaël Cantin, vendredi matin, au palais de justice de Joliette.     

• À lire aussi: Le piège des apparences  

• À lire aussi: Quatre drames familiaux en quelques semaines au Québec  

• À lire aussi: Drame conjugal à Mascouche: «Pas un éclair dans un ciel bleu»  

Le suspect de 33 ans est arrivé au palais de justice aux alentours de 10h où il s'est présenté en fauteuil roulant devant le juge. L’homme semblait souffrir des blessures qu’il aurait subies dans la résidence familiale. Il a eu de la difficulté à se lever dans le box des accusés.    

Son regard était très particulier, un regard hagard, vide, alors qu'il regardait dans la salle d’audience. Aucun membre de la famille ne semblait être sur place.    

Il pourra demander une remise en liberté en attente des procédures judiciaires, mais la procureure de la Couronne a aussi demandé au juge d'émettre une condition spéciale pour interdire les contacts qu'il pourrait avoir avec ses six enfants et certains membres de sa famille.   

La procureure a également confirmé à TVA Nouvelles que les six enfants du couple ont été pris en charge par les grands-parents maternels.   

Benoit Cardinal aurait tenté de camoufler son meurtre en une introduction par effraction qui a mal tourné.          

Au terme d’un interrogatoire de plusieurs heures, les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) lui ont passé les menottes aux poignets en toute fin de soirée jeudi. 

Dans la même catégorie