/finance

Québecor réclame la fin des activités de Tou.tv Extra

Agence QMI

Québecor réclame la fin de Tou.tv Extra. Le service de vidéo sur demande en ligne de la Société Radio-Canada (SRC) ne respecterait pas certains règlements, affirme l'entreprise.  

Une demande a été déposée au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) afin dans d’obtenir une interruption de ses activités.  

«Avec Tou.tv Extra, la SRC dévie dangereusement de son mandat de diffuseur public», a laissé savoir Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor, dans un communiqué émis vendredi.  

«Premièrement, a-t-il poursuivi, elle facture des frais d'abonnement pour accéder à du contenu déjà largement financé par les contribuables, à même leurs taxes et leurs impôts. En plus, en offrant sur Tou.tv Extra des émissions provenant de chaînes comme V, TV5, VRAK ou ARTV, la SRC agit désormais comme un télédistributeur, en contravention avec la Loi sur la radiodiffusion, tout en ne contribuant pas au Fonds des médias du Canada, dont elle est par ailleurs largement bénéficiaire.»  

Les droits dits «exclusifs» et «préférentiels» accordés par la SRC à l'entreprise de télécommunication Telus, qui permettent ainsi que ses clients puissent avoir droit gratuitement à Tou.tv Extra, sont également remis en cause par Québecor.  

La demande de Québecor au CRTC vise la section Extra de Tou.tv et non la plateforme gratuite.