/news/currentevents

Le père des six enfants aurait vécu des épisodes dépressifs

Frédérique Giguère | Le Journal de Montréal

Le père de famille qui aurait tué la mère de ses six enfants à Mascouche avait eu des épisodes dépressifs dans les dernières années.   

• À lire aussi: La police enquêtait déjà sur le père accusé de meurtre  

• À lire aussi: Le fardeau des victimes de violence conjugale  

• À lire aussi: Benoit Cardinal accusé de meurtre non prémédité  

Benoit Cardinal avait dû prendre au moins deux congés de maladie au cours des dernières années en raison de problèmes de santé mentale, selon nos informations.   

Le dernier remonte à l’été, durant lequel la famille en avait profité pour faire un voyage à Walt Disney World, en Floride.   

Stress   

Selon des proches qui ont préféré ne pas dévoiler leur identité, l’homme de 33 ans disait être soumis à un niveau de stress intolérable dans le cadre de son travail d’intervenant au Centre jeunesse de Laval.   

Il souffrait également d’anxiété sévère.   

Qui plus est, les méthodes employées par Cardinal pour communiquer avec les adolescentes du centre déplaisaient grandement à son employeur.   

Langage de rue   

« Benoit avait un langage de rue, confie un grand ami de l’homme sous le couvert de l’anonymat. C’était sa façon à lui de développer une relation de confiance avec les jeunes et de les aider. Et il m’avait souvent confié que ses supérieurs le confrontaient par rapport à ses méthodes atypiques. »   

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE SOS VIOLENCE CONJUGALE   

www.sosviolenceconjugale.ca   

1 800 363-9010   

Centre d’aide aux victimes d’acte criminel   

www.cavac.qc.ca   

1 866 le CAVAC (532-2822)   

Ligne québécoise de prévention du suicide   

www.aqps.info   

1 866 APPELLE (277-3553)