/news/law

L’ex-boxeur Dave Hilton de nouveau devant la justice

Claudia Berthiaume | Le Journal de Montréal

L’alcool pourrait bien avoir causé de nouveaux problèmes à l’ex-boxeur Dave Hilton, qui a dû se présenter devant le tribunal vendredi concernant un dossier de voies de fait et menaces de mort.  

L’ex-champion du monde a comparu par visioconférence devant le juge Joey Dubois, au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield.   

L’ex-pugiliste de 56 ans est accusé de voies de fait, de menaces de mort et de non-respect de ses conditions dans un autre dossier du district de Montréal.  

Hilton aurait entre autres brisé une condition lui interdisant de consommer de l’alcool, en plus d’avoir troublé l’ordre public, d’après la dénonciation. Les faits reprochés se seraient produits jeudi soir, à Châteauguay.  

Aucun souvenir  

D’après le journal La Voix Régionale, l’ex-boxeur était toujours «visiblement éméché» lors de son passage devant le juge. Toujours selon le média local, Hilton aurait déclaré ne pas se souvenir de l’altercation à l’origine des accusations lorsque le tribunal lui a interdit d’entrer en contact avec la victime présumée.  

Me Cynthia Perreault, de la couronne, s’est opposée à la remise en liberté de l’ex-pugiliste. Son enquête sur cautionnement aura lieu lundi.  

Lors d’une entrevue avec Le Journal il y a quatre ans, Hilton a avoué que son amour de la bouteille lui avait déjà causé passablement d’ennuis dans le passé. «C’est sûr que je regrette des choses, l’alcool et l’argent, entre autres», a-t-il dit. Il a déjà eu affaire à la justice dans le passé, notamment pour avoir agressé sexuellement ses deux filles et pour des voies de fait sur une ex-conjointe.