/news/politics

Direction du Parti conservateur: Gérard Deltell ne sera pas candidat

Agence QMI

elections federales conservateur

Simon Clark/Agence QMI

Le député conservateur Gérard Deltell a annoncé, dimanche matin, qu'il renonce à se lancer dans la course à la succession d'Andrew Scheer à la tête du Parti conservateur du Canada.      

«Aujourd'hui, j'annonce que je ne serai pas candidat au leadership du Parti conservateur du Canada. Il y a d'autres façons de s'engager activement au sein de notre grand parti, et j'ai l'intention d'apporter ma contribution différemment», a écrit M. Deltell sur sa page Facebook.      

Le vétéran député de Louis-Saint-Laurent a confié avoir pris sa décision après avoir passé les dernières semaines à consulter des «Canadiens de partout au pays».      

  

  

Gérard Deltell compte plutôt consacrer ses énergies à son rôle de critique de l'opposition officielle en matière d’affaires intergouvernementales et suivre de près la course à la chefferie de son parti. Il a aussi annoncé qu'il deviendra grand-papa en mai prochain.      

À ce jour, l'ancien ministre Peter Mackay, l'homme d'affaires torontois Bobby Singh et la députée ontarienne Marilyn Gladu ont déjà plongé officiellement dans la course.      

D'éventuels candidats, incluant l'ancien premier ministre Jena Charest et le député Pierre Poilievre, continuent pour leur part à évaluer leurs appuis et poursuivent leur réflexion.      

La course à la succession d'Andrew Scheer s'est ouverte le lundi 13 janvier et doit culminer avec l'élection du nouveau chef le 27 juin prochain. Les aspirants candidats ont jusqu'à la fin février pour faire connaître leurs intentions.