/news/society

La commission scolaire English-Montréal ferme trois écoles

Agence QMI

La Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a annoncé, lundi soir, qu'elle fermera trois écoles de l'est de l'île à la fin de l'année scolaire, incluant deux établissements qu'elle avait été contrainte de céder au réseau scolaire francophone.

Ainsi, la CSEM a confirmé que l'école primaire General Vanier et l'école secondaire John Paul I, toutes deux situées dans l'arrondissement de Saint-Léonard, seront bel et bien transférées sous la juridiction de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (CSPI) à la fin de l'année scolaire.

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, avait annoncé en juin dernier qu'il comptait transférer les deux écoles du réseau anglophone vers le réseau francophone, dans l'espoir de lutter contre la surpopulation étudiante dans les établissements de la CSPI. La CSEM avait décidé d'entamer un recours judiciaire contre cette décision en septembre

Par ailleurs, les activités des écoles primaires St. Dorothy, dans le quartier Saint-Michel, et Our Lady of Pompei, dans le quartier Ahuntsic, seront regroupées.

«Malheureusement, cette soirée est difficile pour certains, parents, étudiants et membres du personnel. Les décisions prises ce soir ne rendront pas tout le monde heureux et nous sympathisons», a commenté par communiqué l'ancienne députée fédérale Marlene Jennings, qui administre la CSEM depuis sa mise sous tutelle en novembre dernier par Québec.

Mme Jennings a précisé qu'elle souhaite que ces décisions permettent d'assurer la vitalité à long terme de la communauté anglophone et de ses étudiants.

Rappelons que la CSEM avait été mise sous tutelle par Québec après la publication d'un rapport accablant faisant état de possibles malversations au sein de la commission scolaire, qualifiée de «dysfonctionnelle». L'Unité permanente anticorruption (UAPC) a été appelée à enquêter sur la gestion de l'organisme.

Dans la même catégorie