/news/politics

La liste d’épicerie du gouvernement Trudeau pour la prochaine session

TVA Nouvelles

Le conseil des ministres de Justin Trudeau est réuni à Winnipeg depuis dimanche pour déterminer ses priorités législatives.

• À lire aussi: Le cabinet Trudeau se réunit à Winnipeg pour se préparer à la session

Au menu de cette prochaine session parlementaire figurent en tête de liste les changements climatiques. Néanmoins, l’adoption de nouvelles lois pourrait se révéler problématique étant donné que les Libéraux n’ont pas la majorité. Du côté de l’opposition, les conservateurs estiment que le gouvernement va trop loin, tandis que les autres partis trouvent au contraire que le gouvernement libéral n’est pas assez ambitieux

Un autre dossier à surveiller est celui de l’aide médicale à mourir, qui doit être modifiée par Ottawa. La Cour supérieure du Québec a ordonné qu’elle devienne accessible aux personnes dont la mort n’est pas prévisible ou qui ne sont pas en fin de vie. L’échéance pour le respect de son jugement avait été fixée au 11 mars, mais le gouvernement fédéral pourrait demander une extension. 

La ratification de l’ACEUM, qui remplace l’ALENA, est également une priorité. Pedro Rodriguez, leader du gouvernement, espère que ce sera chose faite rapidement et met de la pression sur l’opposition. «Je m’attends dans un monde idéal à ce que tout le monde l’appuie. On ne peut pas dire qu’on appuie les travailleurs et être contre le traité de libre-échange.»

Enfin, le contrôle des armes à feu soulèvera certainement des débats à la Chambre des communes dans les prochains mois. Bill Blair, ministre de la Sécurité publique, prévient que l’interdiction des armes d’assaut de type militaire pourrait être complexe. Le gouvernement Trudeau souhaite tout de même investir dans des programmes de sensibilisation auprès des jeunes et accorder plus de ressources aux douaniers pour améliorer le contrôle du trafic des armes à feu. 

Les travaux parlementaires à Ottawa s’amorceront le lundi 27 janvier.