/regional/montreal/laurentides

Ligne Deux-Montagnes: les utilisateurs délaissent le train

Guillaume Pelletier | 24 h

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Des milliers d’utilisateurs de la ligne Deux-Montagnes délaissent leur train de banlieue, une situation qui risque d'empirer avec l’interruption du lien direct jusqu’au centre-ville prévue pour le 30 mars.

La ligne a longtemps été utilisée par près de 15 000 personnes chaque jour, et les récentes projections d'exo prévoyaient une baisse de 14,3 % de la clientèle sur cette ligne de train en 2019. Des données fournies par Mobilité Montréal montrent effectivement qu’à l’automne dernier, 12 750 personnes en moyenne empruntaient la ligne Deux-Montagnes chaque jour.

En date du 16 janvier 2020, seulement 66 % des passagers s’étaient inscrits aux mesures tarifaires spéciales, toujours selon Mobilité Montréal. Les mesures incluent notamment l’accès gratuit à une navette ferroviaire, qui reliera la gare Deux-Montagnes à la gare Bois-Franc, d’où partiront des autobus vers la branche ouest de la ligne orange du métro.

Rappelons qu’en raison de la fermeture du tunnel sous le mont Royal, prévue le 30 mars pour la construction du Réseau express métropolitain (REM), les utilisateurs de la ligne devront utiliser des mesures alternatives. Ceux qui décideront de rester avec le transport en commun pourraient devoir mettre deux fois plus de temps pour leurs déplacements.

Pas de panique chez exo

Le directeur général d'exo, Sylvain Yelle, ne s'en fait pas avec ces chiffres, précisant notamment que pour des gens qui se déplacent quelques fois par semaine, l'achat d'un titre de transport unitaire est privilégié. Ces derniers ne bénéficieront donc pas des mesures tarifaires.

M. Yelle estime par ailleurs que d'autres usagers s'abonneront aux mesures tarifaires au cours des prochaines semaines, augmentant du même coup le nombre d'usagers qui emprunteront la navette ferroviaire quotidiennement.Gain pour Mascouche

Du côté de la ligne Mascouche, qui sera aussi affectée par la fermeture du tunnel sous le mont Royal, la situation est tout autre et l'achalandage pourrait augmenter. Selon les données de Mobilité Montréal, 3968 utilisateurs se sont inscrits pour bénéficier du rabais de 30% offert sur leur titre de transport.Or, le nombre d’utilisateurs moyen de cette ligne était à l’automne de... 3750 usagers. Le taux d’inscription représente 106% de l’achalandage actuel.

Dans le cas de la ligne Mascouche, les personnes qui prennent le train pourront rester à bord de celui-ci pour contourner le mont Royal à partir du 30 mars, ce qui fera passer leur trajet de 50 minutes à plus de 1h35. Les passagers auront aussi la possibilité de descendre dans une gare de l’est de Montréal, à partir de laquelle des autobus les transporteront vers une station de la ligne verte du métro.