/sports

Larry Walker fait son entrée au Temple de la renommée

Agence QMI

SPO-EXPOS FEST 2019

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

L’ancien voltigeur des Expos de Montréal Larry Walker a obtenu sa place au Temple de la renommée du baseball à sa 10e et dernière année d’admissibilité. La MLB a annoncé la bonne nouvelle mardi soir, au terme du vote de l’Association des chroniqueurs de baseball d’Amérique.

Walker se retrouve à Cooperstown de justesse, puisque son nom s’est retrouvé sur 76,6 % des bulletins de vote. Pour être admis, un joueur doit avoir convaincu 75 % des votants.

La réaction de l’ancien joueur a été publiée sur Twitter par la MLB. On y voit Walker, vêtu d’une veste de baseball aux couleurs de Bob l’éponge, entouré des membres de sa famille, alors qu’il reçoit l’appel tant attendu.

«Je m’étais préparé aux deux avenues. Peu importe la décision, j’aurais été vraiment ravi. C’est sûr que c’est plus facile de se réjouir avec cette décision. Un grand merci», l’entend-on dire au téléphone.

Sur les ondes de Sportsnet par la suite, Walker a révélé ses trucs pour échapper à la nervosité, avant la décision fatidique. «J’ai bien dormi cette nuit. Mon meilleur ami et mon frère sont venus me rejoindre et nous avons pris quelques verres en écoutant des vidéoclips de Rush toute la nuit à la télévision.»

Une carrière remarquable

Il a fait ses débuts dans le baseball majeur en 1989, avec les Expos. Après sept saisons dans la métropole québécoise, le Britanno-Colombien a fait ses valises pour le Colorado en 1995, où il connaitra énormément de succès en tant que membre des Rockies.

Walker a été nommé joueur par excellence de la Ligue nationale en 1997, frappant notamment 49 longues balles, un sommet des ligues majeures cette année-là. Son armoire à trophée compte également sept Gants d’or et trois Bâtons d’argent.

L’homme de 53 ans fera son entrée officielle au Temple le 26 juillet prochain, lors de la cérémonie d’intronisation. Il sera accompagné de l’ancienne gloire des Yankees de New York Derek Jeter, qui est l’autre athlète à faire partie de cette cuvée 2020.

Un club très sélect

Walker devient seulement le huitième joueur ayant porté l’uniforme des Expos à faire son entrée à Cooperstown. Les autres sont Gary Carter, Andre Dawson, Vladimir Guerrero, Randy Johnson, Pedro Martinez, Tony Perez et Lee Smith.

Il devient également le deuxième Canadien à recevoir cet honneur, l’autre étant l’ancien lanceur des Cubs de Chicago Ferguson Jenkins, qui avait été élu au Temple en 1991. «Étant le premier Canadien à avoir été élu au Temple de la renommée, je ne pourrais être plus fier et heureux pour mon ami et compatriote Larry Walker», a réagi Jenkins sur Twitter.

«Larry avait un talent indéniable sur le terrain et était un athlète dont les jeunes Canadiens pouvaient s’inspirer et que les Canadiens d’un océan à l’autre étaient fiers de compter parmi eux», a déclaré le directeur des équipes nationales à Baseball Canada Greg Hamilton, par voie de communiqué.