/regional/montreal/lanaudiere

«S'attaquer à la structure, ça n’a aucun bon sens»

TVA Nouvelles

Le cas de ces locataires qui ont complètement saccagé une maison de Saint-Calixte, dans Lanaudière, est particulièrement extrême, même pour la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec.

• À lire aussi: La locataire de la maison saccagée expulsée

«En 14 ans, je n’ai jamais vu ça. J’en ai vu des logements totalement insalubres, des dommages graves aussi, mais là on s’est attaqué à la structure, ça n’a aucun bon sens», affirme Hans Brouillette, directeur des affaires publiques de la CORPIQ. 

Tous les propriétaires ont des recours contre leurs locataires, toutefois, dans des cas où les locataires ne sont pas solvables, le résultat risque d’être très décevant. 

«Ces recours mènent à des impasses. Vous allez obtenir un jugement favorable, l’éviction du locataire et un remboursement, mais en bout de ligne, vous ne verrez jamais cet argent-là», ajoute M. Brouillette.

«Les locataires à problèmes ont tendance à bien flairer les propriétaires vulnérables», dit-il.

Pour ce qui est des assureurs, peu de chance d’être remboursés dans des cas d’événements graduels.  

Les propriétaires qui voudraient se faire justice eux-mêmes, en coupant l’électricité par exemple, pourraient se retrouver dans l’eau chaude et faire l’objet de poursuites. 

Dans la même catégorie