/regional/estduquebec/basstlaurent

Une bouteille lancée à la mer en Gaspésie retrouvée en Angleterre

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

Lancée à la mer au quai de Cloridorme, en Gaspésie en janvier 2019, une bouteille a été retrouvée par une dame, un an plus tard, à Portland, en Angleterre. La bouteille et son message ont donc parcouru plus de 4000 kilomètres avant d'être retrouvés. 

En janvier 2019, André Ruet a lancé une bouteille du quai de Cloridorme dans laquelle se trouvait ce message: «[...] comme à tous les ans durant les fêtes, j'envoie une bouteille au quai de Cloridorme pour expérimenter le voyage qu'elle va faire. Il y a cinq ans, elle a parcouru, en 11 jours, de Cloridorme aux Îles-de-la-Madeleine. Celui qui la trouvera notez l'endroit, le jour, peut-être le pays si elle traverse l'Atlantique». 

Un an et cinq jours plus tard, la bouteille a été retrouvée sur la plage de Chesil, à Portland, au Royaume-Uni, par Mary Bird et sa famille qui s'affairaient à nettoyer la plage après le passage de plusieurs tempêtes. 

 

 

«Nous avons vu la bouteille, nous l'avons ramassée et ouverte. Nous avons jeté un coup d'oeil et avons constaté que ça faisait un bout de temps qu'elle était à la mer. Nous avons regardé de plus près et avons vu quelque chose à l'intérieur. Nous nous sommes exclamés: «Oh mon Dieu! Il y a un message!» a lancé Mary Bird qui a été la première à mettre la main sur la bouteille samedi dernier. 

Puisque Mme Bird ne peut lire le français, ça lui a pris un certain temps avant de déchiffrer ce qui était écrit sur le bout de papier. «On pensait que ça venait de France, et à un moment donné on a cherché Cloridorme et on a réalisé que ça venait du Québec, du Canada, et qu'elle avait voyagé d'un côté à l'autre de l'Atlantique», a ajouté Mme Bird, emballée. 

Elle s'est d'ailleurs empressée d'écrire une lettre à M. Huet qu'il devrait recevoir sous peu. Elle espère qu'il lui répondra et que peut-être une amitié se développera.