/sports

Zack Kassian revient sur son accident à Montréal

Agence QMI

Ben Pelosse/ Le Journal de Montreal

L’attaquant des Oilers d’Edmonton Zack Kassian a révélé que c’est l’accident de voiture qu’il a subi à Montréal, lors de son très court passage avec l’organisation du Canadien, qui lui a ouvert les yeux sur ses problèmes de consommation.

L’homme de 28 ans s’est exprimé sur cet épisode sombre de sa vie dans le cadre du balado «The Kes & Juice», qui est animé par ses anciens coéquipiers chez les Canucks de Vancouver Ryan Kesler et Kevin Bieksa.

«Tu dois être en mesure de t’aider toi-même. Malheureusement, vous avez tenté de m’aider à de nombreuses reprises, mais ultimement, ça aura pris un accident de voiture pour que je me retrouve au fond du baril et que je réfléchisse vraiment à ce que je faisais. J’ai aussi réalisé que j’avais un impact sur les gens dans mon entourage. Pas seulement sur ma carrière, mais sur ma famille, mes amis et mes coéquipiers», a indiqué Kassian.

L’accident de Kassian est survenu en octobre 2015, soit seulement quelques mois après que le CH ait fait son acquisition des Canucks contre Brandon Prust. Aux petites heures du matin, Kassian était le passager d’un camion qui percuté un arbre dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. L’athlète s’était alors brisé le nez et une jambe. Il était sous l’influence de la drogue et de l’alcool.

«Mon monde s’est effondré»

Après cette mésaventure, Kassian a intégré le programme d’abus de substances de la Ligue nationale de hockey (LNH) et le Canadien l’a envoyé aux Oilers, si bien qu’il n’a jamais porté l’uniforme bleu-blanc-rouge.

«De toute évidence, l’incident à Montréal a été vraiment humiliant, a exprimé le choix de premier tour des Sabres de Buffalo au repêchage de 2009. Après cet accident, mon monde s’est effondré. Il n’y pas de façon simple de le dire : je me suis effondré et j’ai pleuré à de nombreuses reprises. Je ne pensais jamais que j’aurais une nouvelle chance dans la LNH.»

Kassian a cependant fait la bonne chose avec cette situation, c’est-à-dire confronter ses démons et mettre de l’ordre dans sa vie. Un processus qui a notamment été accompli par une sobriété complète.

«La chose que j’ai apprise de toute cette histoire est que si tu veux devenir sobre, tu dois le faire pour toi-même», a dit le hockeyeur.

Kassian a finalement eu une autre chance dans le circuit Bettman avec l’équipe de l’Alberta et ne l’a pas ratée. En effet, en 312 matchs avec les Oilers, il a amassé 105 points. Mieux encore, en 2019-2020, le natif de Windsor a touché la cible 13 fois et fourni 15 aides pour 28 points en 44 parties. Il est donc sur le point de connaître sa meilleure saison dans la LNH, et ce, alors qu’il dispute la dernière année de son contrat.

Dans la même catégorie