/regional/troisrivieres/mauricie

Encore des lacunes de transport à Trois-Rivières

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

Six mois après des changements majeurs, la refonte des tracés d’autobus à Trois-Rivières ne fait toujours pas l’unanimité. 

TVA Nouvelles est monté à bord d’autobus pour constater que malgré les nombreux ajustements apportés par la STTR, des lacunes importantes persistent. 

Éric Verville, un résident de Trois-Rivières, est beaucoup plus en forme qu’il y a six mois : tous les matins, il doit se rendre au travail à pied, puisque le transport en commun ne lui permet pas d’être au bureau à temps pour le début de son quart de travail à 7h.

 «Je marche 25 minutes, beau temps ou mauvais temps. Je n’ai pas le choix si je veux être là à l’heure» a expliqué M. Verville.

Après une consultation chez le dentiste, Éric Verville devait se rendre chez le coiffeur, à 8 kilomètres de là; une situation devenue coutume.

 «Je dois marcher 15 minutes pour prendre le trajet le plus court. Sinon, j’attends l’autobus qui passe juste devant ici, mais le trajet prendra une heure. On part du Cap-de-la-Madeleine pour retourner au centre-ville de Trois-Rivières, pour revenir au Cap-de-la-Madeleine», a-t-il indiqué à TVA Nouvelles.