/news/politics

Ratification de l'ACEUM: bloquistes et libéraux croisent déjà le fer

Émilie Bergeron | Agence QMI

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

La ratification du nouvel ALENA promet de donner lieu à des échanges musclés dès la reprise des travaux parlementaires, lundi, les élus québécois libéraux et bloquistes se disputant déjà sur ce qui est dans le meilleur intérêt du Québec.

• À lire aussi: Le Bloc veut inclure l'Accord de Paris dans la loi canadienne

• À lire aussi: ACEUM: un projet de loi présenté mercredi prochain

Le gouvernement Trudeau souhaite une ratification rapide de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM), mais le Bloc québécois n’entend pas donner son soutien puisqu’il estime que les travailleurs de l’aluminium n’y sont pas assez bien protégés.

«Le Bloc n’a pas le monopole de l’intérêt du Québec», a rétorqué le député libéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound, mercredi, en invitant les bloquistes à «faire leurs devoirs».

Il a rappelé que l’Association de l’aluminium du Canada et le gouvernement québécois de François Legault plaident pour une ratification de l’ACEUM.

«C’est clair que si vous posez la question aux gens du secteur de l’aluminium, ils veulent que cette entente-là soit ratifiée», a renchéri le leader parlementaire Pablo Rodriguez à sa sortie d’une réunion du caucus québécois des libéraux.

Mardi, le chef bloquiste Yves-François Blanchet avait de son côté affirmé que plusieurs experts consultés par son parti se rallient à la position du Bloc.

Le gouvernement Trudeau aura besoin de l’appui des partis d’opposition au Parlement pour entériner la nouvelle mouture de l'Accord de libre-échange nord-américain. Il déposera une motion de voies et moyens sur cette question lundi, suivie d’un projet de loi mercredi.

Les conservateurs devraient offrir leur soutien, mais le Nouveau Parti démocratique n’est pas d’accord pour que le processus de ratification se fasse rapidement.

«On veut avoir le temps d’étudier le texte en comité», a dit le chef néo-démocrate Jagmeet Singh mercredi en marge d’une réunion préparatoire de son caucus. Le NPD voudrait notamment une meilleure protection des travailleurs dans le nouvel ALENA.

Le Canada est le dernier des pays signataires de l'ACEUM à ne pas avoir ratifié le traité. Le Congrès américain l'a entériné la semaine dernière et le Mexique l'avait fait en juin dernier.

- Avec Michelle Lamarche, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie