/news/politics

Le Canada se dote d’un centre de cybersécurité

Agence QMI

Internet et Sécurité Bleu

RVNW - stock.adobe.com

Le Canada se dotera d’un centre de cybersécurité visant à protéger les données personnelles des citoyens, a annoncé jeudi à Davos le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, Navdeep Bains.

Ce centre, qui sera installé à Vancouver, sera financé par la multinationale Mastercard, à hauteur de 510 millions $, dont 420 millions $ sont admissibles au Fonds stratégique de l’innovation. 

Le gouvernement canadien injectera pour sa part 49 millions $.«Notre gouvernement investit dans un nouveau centre de cybersécurité au Canada dans le but de soutenir la mise au point des solutions technologiques nécessaires pour protéger les renseignements personnels et financiers des Canadiens et des gens du monde entier lors de l'utilisation de leurs dispositifs, a indiqué par voie de communiqué Navdeep Bains. 

Ainsi, le Canada deviendra un chef de file mondial en matière de cybersécurité et nous pourrons réduire les coûts de la cybercriminalité au pays, qui sont estimés à trois milliards de dollars par année.»

Le centre promet la création de 380 emplois et travaillera de concert avec les universités, les entreprises et le secteur public afin de créer des outils logiciels qui permettront d’améliorer la sécurité des données qui transigent par internet.

Il permettra aussi à une centaine d’étudiants de faire leur stage au sein du centre.Le nouveau centre se fondera sur les activités précédentes de NuData Security et tiendra lieu de complément au siège social canadien de Mastercard à Toronto.

«Notre centre de renseignement et de cybersécurité à Vancouver répondra à la demande croissante de solutions technologiques visant à réduire le coût des cyberattaques, à concevoir des dispositifs branchés pouvant être utilisés pour le traitement sécuritaire des paiements, et à mieux gérer les vulnérabilités croissantes associées à l'Internet des objets», a expliqué Sasha Krstic, présidente de Mastercard Canada.