/sports

Un premier podium à la mémoire de son père disparu au Lac-Saint-Jean

Pierre-Paul Biron | Journal de Québec

Le fils de l’un des disparus de l’excursion mortelle en motoneige au Lac-Saint-Jean, le biathlète français Fabien Claude, a récolté jeudi son premier podium en carrière en Coupe du monde malgré la douleur des derniers jours. Il a d’ailleurs dédié sa performance à son père après la course.   

• À lire aussi: L’identité de deux des touristes disparus révélée  

• À lire aussi: Motoneige: Québec va exiger une formation des guides et touristes  

• À lire aussi: Reprise des recherches pour retrouver les touristes disparus  

• À lire aussi: Excursion mortelle en motoneige: les trois survivants repartent vers la France  

Fabien Claude participait jeudi à l’étape de Coupe du monde de biathlon de Pokljuka, en Slovénie. Il a terminé l’épreuve au troisième rang, réussissant notamment un parcours parfait au tir.   

  

AFP

  

Son frère Florent participait aussi à la course.   

Après la course, le jeune athlète en entrevue avec le quotidien sportif «L’Équipe» a dédié sa performance magistrale à son père, Gilles Claude, qui a perdu la vie à 58 ans dans l'excursion de motoneige funeste.   

«Je suis hyper satisfait de ma course. J’avais tellement de choses dans la tête. On a décidé de prendre le départ, avec Florent et voilà, je suis heureux de lui rendre hommage de cette façon», a confié Fabien Claude, les yeux dans l’eau.   

  

  

«Aujourd’hui ce podium, il est pour lui. Je suis sûr qu’il est fier de nous», a-t-il ajouté.   

Son frère a quant à lui indiqué qu’il était primordial pour eux de prendre le départ malgré la douleur et l’incertitude entourant la disparition de leur père dans les eaux du lac Saint-Jean.   

  

  

«C’était important pour nous, ça nous tenait à cœur. Le but n’était pas forcément le résultat, c’était de faire notre course et rendre un dernier hommage, faire le mieux possible quoi», a souligné Florent Claude, aux côtés de son frère.

Dans la même catégorie