/news/world

Le virus chinois continue d'inquiéter les bourses mondiales

Agence France-Presse

Les Bourses européennes ont été pénalisées jeudi, comme la veille, par les inquiétudes autour de la progression du virus venu de Chine, qui a conduit les autorités nationales à confiner des millions d'habitants de plusieurs villes. 

«Le nombre de personnes infectées et le nombre de pays touchés par le virus augmentent encore et les investisseurs s'inquiètent de plus en plus du fait que la croissance mondiale pourrait être pénalisée», souligne Fiona Cincotta, analyste chez City Index. 

«Le marché amplifie sa baisse par rapport à (mercredi) mais cela reste dans des amplitudes modérées, il n'y a pas de panique alors que l'on sentait que les places asiatiques étaient beaucoup plus fébriles ce matin», a nuancé auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance. 

Le virus a contaminé depuis décembre plus de 570 personnes et fait 18 morts, selon le dernier bilan. Les autorités ont confiné jeudi des millions d'habitants dans plusieurs villes à la veille du long congé du Nouvel An chinois.  

À 17h15 GMT, Wall Street était orientée à la baisse: le Dow Jones Industrial Average dévissait de 0,45%, l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 0,09% et l'indice élargi S&P 500 de 0,39%. 

L'Eurostoxx a perdu 0,89%. 

Du côté des valeurs, le luxe, le transport aérien et l'hôtellerie ont de nouveau été affectés par les dernières informations sur la propagation du virus. LVMH a perdu 2,72%, Kering 3,17% et Hermès 0,98% à la Bourse de Paris, tandis que Burberry a chuté de 2,60% à Londres. Dans l'aérien, Air France-KLM s'est replié de 2,47% et ADP, qui gère les aéroports parisiens, de 3,05%. Le groupe d'hôtellerie français Accor a perdu 2,23% et le croisiériste britannique Carnival 3,57%. 

Côté indices, seule Milan a fini à l'équilibre (+0,003%). Paris a perdu 0,65%, Francfort 0,94%, Londres 0,85%,Madrid 0,58%, Lisbonne 0,55%, la Bourse suisse 0,74%, Amsterdam 0,97% et Bruxelles 0,93%.