/regional/troisrivieres/mauricie

Une première pêche au poulamon pour des nouveaux arrivants

TVA Nouvelles

Pour plusieurs nouveaux arrivants, la pêche aux petits poissons des chenaux a été l’occasion de découvrir un autre aspect du Québec par le biais d’une activité hivernale typiquement mauricienne. 

Dans les cabanes de pêche sur la glace de Sainte-Anne-de-la-Pérade, l’ambiance était festive aujourd’hui. Quatre immigrants nouvellement arrivés tentaient leur chance, à l’invitation du Service d’accueil aux nouveaux arrivants. 

Le groupe comptait néanmoins un pêcheur d’expérience : Abderamane Souleymane connait mieux le tilapia que le poulamon et est plus habitué à prendre sa pirogue qu’à rester immobile en attendant la prise. 

La pêche est bonne, et rapidement, les poissons pêchés se comptent par dizaines. Ce soir, ils seront préparés à la chinoise ou à l’africaine. «Je vais faire des tomates et de l'huile. Je grille. Tout comme je peux faire la pépé soupe», précise Rachel Mashanga, une participante. 

Stéphane Desrochers, du Service d’accueil aux nouveaux arrivants, espère bien répéter l’expérience dans le futur. «Juste les faire sortir de Trois-Rivières, les faire sortir de chez eux, les faire rencontrer d'autres personnes, c'est déjà un gros plus», estime-t-il.