/regional/montreal/montreal

Ils patinent en kilt

Étienne Paré

ÉTIENNE PARÉ/Agence QMI

Des Montréalais de descendance écossaise ont enfilé leurs patins et revêtu leur plus beau kilt, samedi après-midi, afin d’honorer leurs ancêtres.  

«C’est très confortable», a assuré Scott MacKenzie, sourire en coin, vêtu d’une jupe aux couleurs traditionnelles de sa famille.   

En Écosse, chaque clan possède son propre motif carreauté.   

Dans cette région du nord du Royaume-Uni, la coutume veut aussi que les hommes ne portent pas de sous-vêtement en dessous de leur kilt.   

Scott MacKenzie n’a pas voulu dire s’il avait dérogé à cette règle.   

«Si je dis que je n’ai rien en dessous, ma femme va être découragée», a-t-il lancé à la blague.   

L’événement Kilt Skate, qui en était à sa sixième année, avait lieu à l’Atrium, la patinoire du 1000 de la Gauchetière, à Montréal. La plupart des participants avaient mis une combine apparente sous leur kilt, évitant ainsi de perdre la face en cas de chute.