/news/society

Quels pays les voyageurs doivent-ils éviter cette année?

TVA Nouvelles

Comment détermine-t-on la dangerosité d’un pays pour ses visiteurs? Un expert de chez Garda World identifie quelques destinations à éviter en 2020 et explique pourquoi certains endroits se méritent cette triste étiquette.

En raison de menaces terroristes, des problèmes politiques ou de violences de groupes armées les pays considérés les plus risqués pour les affaires et les voyages cette année sont le Burkina Faso, l’Irak, Hong Kong, le Liban, le Myanmar et, finalement, le Mexique : une destination fort prisée des Québécois.

«C’est lié notamment à l’augmentation de la guerre des gangs. Le danger est accru et il faut respecter des règles de sécurité particulière», explique Grégoire Pinton, chef mondial des services de sécurité des voyageurs chez Garda World, au sujet de la destination soleil.

L’expert propose à cet effet quelques pistes pour assurer sa sécurité au Mexique et dans les autres destinations risquées :

1. Demander une chambre entre le 3e et le 6e étage

Les agressions surviennent plus souvent au premier et deuxième étage, selon Grégoire Pinton. Loger au-dessus permet de réduire les risques.

Quant aux incendies, les pompiers peinent souvent à se rendre rapidement plus haut que le troisième étage. Il est donc idéal d’opter pour une chambre hors de ces zones.

2. Éviter d’embarquer avec quelqu’un affichant votre nom sur une pancarte

«C’est la dernière chose à faire dans certains pays. Des gens vont regarder les noms déjà écrits sur des pancartes, vont les recopier et se placer devant les bonnes personnes afin de vous embarquer», explique l’expert, précisant que des choses «désagréables» peuvent survenir par après.

Le truc? Avoir en main le nom exact du chauffeur qui doit vous emmener à votre hébergement de même que son numéro de téléphone.

3. Tenir les bonnes personnes au courant

Grégoire Pinton suggère aussi fortement de s’inscrire auprès de son ambassade où les autorités consulaires appropriées lorsqu’on se rend dans ces destinations chaudes.

«Il faut toujours donner aux proches en qui on a confiance notre itinéraire le plus précis possible», ajoute-t-il.

4. Prudence avec le Wi-Fi gratuit dans les aéroports

«Commencer à faire ses transactions bancaires à l’aéroport avec le réseau de l’établissement est la meilleure façon de se faire pirater et de se retrouver avec moins de sous qu’on pensait pour débuter son voyage», juge l’expert.

La méthode pour identifier les pays à risque

Garda World utilise plusieurs sources pour dresser sa liste. 

En premier lieu, on met de l’avant l’expertise régionale d’analystes spécialisés dans leur région. En second lieu, on tient compte de l’historique et de ce qui s’est déroulé dans le pays lors des derniers mois. Finalement, on prend on considération des sources publiques d’information.

«Le niveau de risque va être calculé en fonction de la probabilité qu’un risque ait lieu, mais aussi de la gravité de la conséquence s’il y a lieu», explique Grégoire Pinton.