/regional/sherbrooke

Une ado va chanter pour les Canadiens

Alex Drouin | Journal de Montréal

Jennifer Bellerose devant la collection d’objets de hockey de son père, dont un siège de l’ancien Forum signé par Jean Béliveau.

Photo collaboration spéciale, Alex Drouin

Jennifer Bellerose devant la collection d’objets de hockey de son père, dont un siège de l’ancien Forum signé par Jean Béliveau.

Une adolescente de 13 ans s’apprête à réaliser son rêve le plus cher : chanter les hymnes nationaux lors d’une partie du Canadien au Centre Bell.   

« C’est immense de chanter là-bas et c’est le plus haut sommet que je puisse atteindre », s’enthousiasme Jennifer Bellerose.  

• À lire aussi: L’hymne national dans les Ligues majeures à 12 ans 

Grande partisane du Tricolore, elle souhaite de tout cœur que sa performance samedi prochain à 14 h porte chance aux joueurs de la Sainte-Flanelle qui affronteront les Panthers de la Floride.   

« Je vais leur donner le plus d’énergie possible, comme Ginette [Reno] en séries ! » espère l’élève de deuxième secondaire.   

Ce sera la consécration ultime pour la Sherbrookoise qui parcourt depuis trois ans déjà les événements sportifs afin d’y interpréter des hymnes.  

Malgré son jeune âge, elle a déjà une feuille de route impressionnante.  

Jusqu’à Detroit  

Lorsque Le Journal l’a rencontrée pour la première fois en juillet , elle s’apprêtait à chanter l’hymne américain lors d’un match du baseball majeur à Detroit.   

« Ç’a tellement été une belle expérience de chanter là-bas », dit-elle avec un large sourire.  

Elle a aussi chanté devant les Alouettes, de la Ligue canadienne de football, dans plusieurs arénas de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et de la Ligue américaine de hockey aux États-Unis.  

L’aventure avec le Canadien a débuté le lendemain de sa prestation à Detroit alors qu’elle accordait une entrevue téléphonique à une radio de Montréal.  

L’animateur lui a demandé si elle souhaitait chanter l’hymne au domicile du Tricolore. Elle a répondu « oui » sans hésiter.  

« Une personne de l’organisation des Canadiens a appelé à la radio pour informer l’animateur que la demande de ma fille avait été entendue », résume le père de Jennifer, Jean-François Bellerose.  

L’ado a réalisé des tests de son au Centre Bell plus tôt en janvier.

Photo courtoisie

L’ado a réalisé des tests de son au Centre Bell plus tôt en janvier.

C’est ainsi que l’ado s’est retrouvée sur la glace du Centre Bell le 15 janvier pour effectuer un test de son.   

« Enfin ! »  

« Je me suis dit : “Enfin ! Ça fait tellement longtemps que j’attendais ça” », soupire celle qui suit des cours de chant depuis qu’elle a 8 ans.  

« Ç’a très bien été et je crois avoir livré l’une de mes trois meilleures performances », dit-elle avec fierté à propos de son test de son.   

Elle est un peu stressée, mais pas trop grâce à l’expérience qu’elle a acquise. Timide de nature, elle n’a pas encore annoncé à ses amies qu’elle réalisera son rêve sous peu.  

« Je trouve ça important de séparer ma vie de chanteuse de celle qui se passe à mon école », ajoute-t-elle.   

Son joueur de hockey préféré reste l’ancien numéro 76 du CH, P.K. Subban, même s’il évolue dorénavant avec les Devils du New Jersey.    

« Mon prochain objectif serait de chanter lors d’un match des Devils, l’équipe de mon idole », conclut-elle.