/news/politics

Erin O’Toole se lance officiellement dans la course

Agence QMI

Le député conservateur fédéral Erin O’Toole a officiellement lancé sa campagne pour prendre la tête de son parti, lundi, en Alberta.

«Nous nous battons pour l'âme du Parti conservateur. Cette course déterminera quel genre de parti nous sommes. Un parti qui ressemble davantage aux libéraux ou un parti qui croit que nous gagnons uniquement lorsque nous adoptons des positions conservatrices fondées sur des principes. Nous avons besoin d’un vrai leader conservateur», a précisé Erin O’Toole par communiqué.

Parlant français, le représentant la circonscription ontarienne de Durham depuis 2012 avait également tenté sa chance en 2017 dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada qui avait été remportée par Andrew Scheer. Il avait terminé troisième, derrière Maxime Bernier.

Erin O’Toole avait annoncé samedi sur Twitter qu’il comptait tenter sa chance dans la course à la chefferie dont le favori est l’ancien ministre de la Défense et des Affaires étrangères Peter Mackay, qui s’est lancé samedi.

Le candidat de 47 ans estime que son parti a besoin «d’un chef fort pour unir» son parti. Il a également mentionné qu'il faut convaincre les citoyens des régions urbaines et des banlieues que «leurs valeurs de liberté, familiales et d'égalité sont au cœur de notre parti».

Né à Montréal, Érin O’Toole a grandi en Ontario. Il a passé douze ans dans les Forces armées canadiennes avant de travailler comme avocat, notamment pour l’Association canadienne des producteurs pétroliers.

Dans la même catégorie