/finance

Le coronavirus pourrait aussi affecter la production d'iPhones

TVA Nouvelles

Le coronavirus pourrait avoir un impact inattendu pour la compagnie Apple alors que la production du nouveau iPhone risque de pâtir de l’éclosion de l’épidémie en Chine.  

Selon des informations dévoilées par le média spécialisé Nikkei, les manufacturiers chinois ont informé Apple que la hausse de 10 % de la production d’iPhones demandée par la multinationale serait à risque en raison du coronavirus.  

Apple aurait commandé à ses manufacturiers chinois une production de plus de 80 millions d’iPhones au cours de la première moitié de 2020 seulement. De ce nombre, 65 millions représenteraient des modèles déjà existants du iPhone, tandis qu’un autre 15 millions de téléphones seraient destinés à devenir le successeur du iPhone SE, qui devrait être lancé en mars prochain.  

La production du iPhone SE 2 – une version moins coûteuse du téléphone d’Apple – devait s’amorcer au cours de la troisième semaine de février. Le géant comptait également hausser sa production de AirPods de plus de 45 millions d’unités pour les six premiers mois de l’année.  

Or, selon un dirigeant de la chaîne d’approvisionnement d’Apple cité par Nikkei, cette production est remise en question. Il est cependant difficile de prévoir quels seront les véritables impacts du coronavirus sur la production des iPhones et des AirPods, mais comme Apple dépend énormément de la Chine pour leur fabrication, des délais ne sont pas hors de question.  

Le coronavirus a fait au moins 106 morts et a touché plus de 4500 personnes depuis son éclosion dans la ville chinoise de Wuhan. Les autorités de la santé chinoises ont limité les déplacements dans la province d’Hubei, située près de la mégalopole de Pékin.

Dans la même catégorie