/news/politics

La consigne sera de 25 cents pour les bouteilles de vin et de spiritueux

Marc-André Gagnon | Journal de Québec

Une fois la mise en place du nouveau système complétée, soit à compter de l’automne 2022 – en même temps que les prochaines élections – une consigne uniforme de 10 cents sera imposée sur la plupart des contenants, qu’il s’agisse d’une canette de bière, d’un contenant de lait, de jus ou d’une bouteille d’eau.           

Cette consigne dite « élargie » de 10 cents s’appliquera sur tous les contenants de verre, métal ou carton d'un volume de 100 ml à deux litres.         

• À lire aussi: Consigne: «Le début de la fin du bac bleu»  

• À lire aussi: Les bouteilles d'eau et de vin bientôt consignées  

Finie la consigne variable (10 cents, 20 cents, etc.) entre les bouteilles de bière de 341ml, 500 ml, 750 ml ou 1,18 litre. Tous ces contenants seront consignés à 10 cents.           

«Évidemment, il y a toujours des groupes de pression qui s’y opposent, mais on a résisté parce que c’est le souhait de la population de vivre enfin avec les normes qu'on devrait se donner au 21e siècle», a mentionné le premier ministre François Legault en début de point de presse.      

 

Les bouteilles de vin et de spiritueux seront toutefois soumises à une consigne plus élevée de 25 cents.      

«À l’avenir on va consigner toutes les bouteilles de vin et spiritueux, les cartons de jus et de lait», a poursuivi M. Legault      

Des projets pilote dès l’hiver prochain           

Le plan qui sera dévoilé en marge du caucus de l’aile parlementaire caquiste à Saint-Sauveur prévoit l’amorce de projets pilotes dès l’hiver 2020. Les élus travailleront d’ici 2021 à parfaire les modifications réglementaires nécessaires.           

L’État québécois estime qu’à terme, la consigne sera appliquée sur plus de 4 milliards de contenants, soit presque deux fois plus qu’en ce moment.           

Selon les plus récentes estimations, sur un milliard de bouteilles d’eau actuellement consommées au Québec, environ 700 millions se retrouvent au dépotoir.           

Avec l’implantation d’environ 400 points de consigne pour tous les contenants visés, le gouvernement Legault se donne pour objectif d’en faire grimper le taux de recyclage à 75 % d’ici cinq ans, pour atteindre 90 % en 2030. À l’heure actuelle, il est de moins de 40 %.           

Le gouvernement planche depuis juin dernier sur ce plan de consigne élargi.           

Il s’agit du premier jalon d’un important virage « vert » que doit prendre la CAQ en 2020. Une stratégie globale avec de nouveaux objectifs de réductions de gaz à effet de serre (GES) devrait être annoncée au cours de la session qui débute la semaine prochaine. Un plan de mise en œuvre avec des mesures plus précises pour lutter contre les changements climatiques doit suivre à l’automne.

Dans la même catégorie