/news/currentevents

Six motoneigistes survivent après être tombés dans un lac

Agence QMI

Une demi-douzaine de motoneigistes l’ont échappé belle samedi soir en se sortant pratiquement indemnes de leur fâcheuse position après être tombés à l’eau dans le lac Magog, dans la municipalité du même nom, à l’embouchure d’une rivière où la surface n’est pas glacée.   

Selon des informations obtenues de la Régie de police de Memphrémagog, l’incident est survenu vers 20 h dans le secteur Venise à l’embouchure de la rivière Magog.   

Un peu plus de deux heures plus tard, quatre des six personnes s’étant retrouvées dans l’eau étaient déjà rentrées chez elles, mais deux ont dû être examinées de plus près et traitées à l’hôpital souffrant d’hypothermie. «Une de ces deux personnes est restée environ 25 minutes dans l’eau et souffrait d’hypothermie sévère», a mentionné l’agent Carl Pépin.  

Cinq motoneiges ont coulé dans le fond de l’eau.  

Tous les motoneigistes impliqués dans cet incident sont des adultes. Il s’agit de gens de Sherbrooke, a indiqué la police.  

Cet événement est survenu alors que les recherches sont toujours en cours dans le lac Saint-Jean pour localiser les corps de deux motoneigistes originaires de la France disparus depuis le 21 janvier.   

Ce jour-là, leur guide québécois et trois autres membres de leur groupe ont péri dans le lac lorsque leurs motoneiges se sont retrouvées à l’eau.   

Quatre des victimes ont déjà été retirées de l'eau, mais deux autres restent encore à localiser.