/regional/estduquebec/gaspesie

Fred prédit un printemps hâtif!

Agence QMI

Bien des marmottes célèbres, incluant Fred au Québec, se sont aventurées à l'extérieur mercredi sans voir leur ombre, laissant ainsi croire que l'hiver touche à sa fin.

Ainsi, Fred, la marmotte de Val-d’Espoir, en Gaspésie, est sortie sans crainte de sa tanière lors d'un événement se déroulant sur le perron de l’église du village. L’organisateur a pris l’animal dans ses mains, l’a présenté au public avant de lui demander sa prédiction qui a eu le don de réjouir les amateurs de chaleur et de soleil.

Même scénario chez nos voisins de l'Ontario. De ce côté, la marmotte albinos Wiarton Willie a confié à la mairesse de South Bruce, Janice Jackson, ne pas avoir vu son ombre.

Mme Jackson s'est toutefois emmêlé les pinceaux en annonçant la nouvelle à ses concitoyens. Elle a d'abord affirmé que l'hiver durerait six semaines de plus, avant de corriger le tir quelques minutes plus tard, ont rapporté les médias locaux qui ont assisté à la cérémonie.

Les citoyens des Prairies, qui ont eu droit à une vague de froid glacial avec un mercure peinant à dépasser la barre des -30 °C pendant une semaine plus tôt cet hiver, on apprit avec soulagement que l'hiver s'achève là aussi. Au Manitoba, Winnipeg Wynn s'est aussi hasardé à prévoir un printemps hâtif, tandis qu'en Alberta, une province n'abritant pratiquement aucune marmotte, une personne costumée en rongeur nommée Balzac Billy a suivi la parade en annonçant le retour de la chaleur.

La plus célèbre des marmottes météorologiques d'Amérique du Nord, Phil, qui demeure à Punxsutawney en Pennsylvanie, a donné son appui aux prédictions de ses comparses canadiennes lorsqu'elle est sortie de sa boîte sans voir son ombre.

Une marmotte dissidente...

S'il faut en croire les marmottes, l'hiver tire donc à sa fin un peu partout... Exception faite de la Nouvelle-Écosse, où le rongeur prédicateur local a vu son ombre.

En effet, Sam, qui a établi sa tanière à Shubenacadie, est retourné hiberner dans son trou dimanche matin pour six autres semaines.

Il faut dire que les prévisions météorologiques semblent donner raison à Sam. La Nouvelle-Écosse a reçu une tempête de neige au cours de la fin de semaine, avec de 20 à 25 centimètres qui se sont abattus dans la région de Cap-Breton selon Environnement Canada.