/news/techno

Des bracelets lumineux québécois en vedette au Super Bowl

Amélie St-Yves | Le Journal de Montréal

De vieux étuis de cellulaire et des semelles de souliers usées transformés en bracelets par une entreprise montréalaise ont permis d’illuminer les 65 000 spectateurs du Super Bowl pendant le spectacle de la mi-temps dimanche.  

Ces accessoires lumineux conçus par PixMob étaient pour la première fois faits de plastique recyclé, provenant majoritairement d’étuis de téléphones cellulaires ou de semelles de souliers récupérés en Chine, où ils sont initialement fabriqués.    

La flexibilité de ce matériau facilite la fabrication de bracelets, explique le président Jean-Olivier Dalphond.    

Le président de PixMob, Jean-Olivier Dalphond.

Photo courtoisie

Le président de PixMob, Jean-Olivier Dalphond.

Shakira et Lopez  

« Ça n’a rien changé au niveau technologique, mais il y a eu beaucoup d’innovation au niveau manufacturier », ajoute celui que nous avons joint à Miami.      

La foule du stade Hard Rock, où avait lieu le match, s’est donc illuminée suivant le rythme de la musique de Shakira et de Jennifer Lopez, ajoutant un effet grandiose au spectacle.    

La compagnie montréalaise en était à sa deuxième participation au spectacle de la mi-temps de la grande finale du football américain, après celui de Bruno Mars, en 2014.    

 Deux mille spectacles plus tard, notamment lors de la tournée Reputation World Tour de la star américaine Taylor Swift et les Jeux olympiques de Sotchi, la technologie a maintenant fait ses preuves.    

« On est vraiment très fiers de faire partie de ça en tant que compagnie québécoise qui a commencé avec rien », a-t-il mentionné.    

L’entreprise, qui comptait une douzaine de personnes il y a sept ans, dénombre maintenant une quarantaine d’employés, tandis que 80 autres personnes sont appelées à collaborer avec elle. Une trentaine d’employés temporaires sont également appelés à travailler au reconditionnement des bracelets récupérés après les grandes tournées. Dans le cas du Super Bowl, toutefois, le commanditaire Pepsi voulait que les gens puissent garder leur bracelet en souvenir.

Dans la même catégorie