/news/currentevents

Les pompiers ont ratissé les berges de la rivière des Mille Îles

TVA Nouvelles

Les pompiers ont ratissé les berges de la rivière des Mille Îles dans l’espoir de retrouver Simon Martel, disparu depuis plus d'une semaine à Terrebonne.  

• À lire aussi: Tout pour retrouver Simon Martel  

• À lire aussi: «On est une grosse gang à l’aimer»  

• À lire aussi: Des barrages routiers pour retrouver Simon Martel  

L'opération a eu lieu lundi tout l'avant-midi, soit de 9h à midi, dans l'espoir de trouver des indices pouvant faire avancer l'enquête.  

Le jeune homme de 18 ans a quitté une fête d’amis dans la nuit du 24 au 25 janvier.   

Il a été aperçu sur les images des caméras de surveillance d’une boucherie. Il marchait alors en direction du pont Sophie-Masson.  

De nombreuses affiches ont été apposées par des bénévoles et des membres de la famille dans le quartier.    

Même les panneaux électroniques de la Ville de Terrbonne affichent son portrait. «Je lance un appel à l'ensemble de la population québécoise et même au-delà de nos frontières, d'ouvrir les yeux», demande le maire de Terrebonne Marc-André Plante.

Plusieurs barrages policiers se sont tenus au cours de la fin de semaine dernière afin de récolter des informations pouvant mener à Simon Martel.  

«Il y a beaucoup d’informations qui rentrent, les policiers reçoivent beaucoup d’indices, mais rien qui nous amène à la piste de Simon», a expliqué son parrain Jeysen Seaborn.  

Description   

Simon Martel mesure 1,75 mètre (5 pi 9 po) et pèse 64 kg (140 lb). Il a les cheveux bruns courts et les yeux bruns.   

Au moment de sa disparition, il portait un chandail jaune à manches longues avec l’inscription «Wu-Tang» à l’avant, un manteau bleu royal, des pantalons de jogging gris et des bottes d’hiver noires.   

Toute information pouvant aider les policiers à retrouver la trace du disparu peut être transmise au 911.

Dans la même catégorie