/regional/montreal/montreal

Sue Montgomery exige que le rapport du contrôleur soit rendu public

Dominique Cambron-Goulet | Le Journal de Montréal

La mairesse de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, appelle Valérie Plante à rendre public le rapport interne concernant du harcèlement allégué de sa directrice de cabinet.   

Comme le révélaient il y a dix jours notre Bureau d’enquête et TVA Nouvelles, la directrice de cabinet de Mme Montgomery, Annalisa Harris, est visée par un rapport du contrôleur général.    

• À lire aussi: Un emploi à 60 000$ pour l’employée accusée de harcèlement  

• À lire aussi: Sue Montgomery persiste et signe  

Le rapport conclut qu'elle aurait fait du «harcèlement psychologique» contre deux employés.    

 

 

«J’appelle Valérie Plante à rendre le rapport [du contrôleur général] public. Elle en a le pouvoir», a lancé lundi soir Mme Montgomery au conseil d’arrondissement, disant que c’est une question de transparence.   

Plusieurs citoyens s’étaient d’ailleurs déplacés afin de lui exprimer leur soutien.    

Le rapport du contrôleur n’a pas été rendu public «pour des raisons de confidentialité», mais ses conclusions ont été lues à plusieurs élus et fonctionnaires, en décembre.   

Rappelons qu’après la mise au jour du rapport, Sue Montgomery a été exclue du caucus du parti de la mairesse Plante, Projet Montréal, car elle refuse de se départir de sa directrice de cabinet.    

 

 

Pourtant, quelques jours plus tôt, Mme Harris s’était fait offrir un emploi à la permanence du parti.    

L'arrondissement est «paralysé»  

Selon les trois élus de l’arrondissement toujours sous la bannière Projet Montréal, Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce est «paralysé», à cause des agissement de Mme Montgomery.   

La conseillère Magda Popeanu a parlé d’une «situation intenable». «Il ne se passe pas grand-chose [depuis décembre], a-t-elle indiqué. Il y a un bris de confiance entre Mme Montgomery et l’administration publique.»    

Le contrôleur général a demandé qu’Annalisa Harris ne communique plus avec les fonctionnaires municipaux, ce qui bloque «tous les dossiers en cours», selon Mme Popeanu   

Le chef de l’opposition à l’hôtel de ville et conseiller dans l’arrondissement, Lionel Perez, a convenu qu’il y avait une «certaine animosité» et de la «dysfonction».   

Il a fait un appel au calme et s’est dit ouvert à collaborer avec Sue Montgomery pour «calmer la situation» et faire avancer les dossiers.

Dans la même catégorie