/regional/montreal/laval

Un premier quartier sans voiture à Laval?

Agence QMI

«Un projet structurant, innovant et audacieux» verra le jour au cours des prochaines années sur le site du Carré Laval, une ancienne carrière servant actuellement de dépôt à neige, ont annoncé la Ville de Laval et le gouvernement du Québec, lundi.

«Le Carré Laval sera un lieu habité comportant un grand parc urbain et un lac ainsi qu'une zone d'innovation de calibre international incluant des centres de recherche, des bureaux, des commerces et des attraits touristiques, peut-on lire dans la documentation fournie par la Ville de Laval. Les Lavallois y retrouveront un milieu de vie diversifié à échelle humaine où vivre, travailler et se divertir 7 jours sur 7, été comme hiver.»

Le Carré Laval est un territoire de 4 millions de pieds carrés situé au centre-ville de Laval dans le quadrilatère formé par l’autoroute des Laurentides, le boulevard du Souvenir, le boulevard Daniel-Johnson et le boulevard Saint-Martin Ouest.

Le projet de développement présenté lundi comprend une visée carboneutre pour le site, «dans le but de réduire l'empreinte environnementale et les émissions de gaz à effet de serre». Il sera en outre un territoire sans voiture «qui valorise la mobilité active et le transport collectif».

«La Ville veut créer un climat accueillant, chaleureux, confortable, sécuritaire et animé pour les entreprises, les travailleurs, les étudiants, les citoyens de Laval et les visiteurs, et ce, de façon à leur transmettre l’envie de s’y attarder, et d’y revenir», a déclaré le maire de Laval, Marc Demers, dans un communiqué, dans la foulée d’une conférence de presse où il était accompagné de représentants du gouvernement du Québec.

L’exécution du projet, dont le coût global n’a pas encore été déterminé, commencera cette année avec, notamment, la préparation du terrain. Ainsi, la Ville de Laval recevra du gouvernement du Québec une aide financière de 10 millions $ pour la période 2020-2024 pour «la décontamination, le réaménagement, la revalorisation ou la mise à niveau des terrains du secteur ainsi que pour l’élaboration d’une planification pluriannuelle», a-t-il été mentionné, lundi.

Le Carré Laval, où la carrière Lagacé a été en opération de 1948 à 1976, appartient actuellement à la Ville de Laval et est utilisé depuis plusieurs années comme dépotoir à neige. Plusieurs tentatives de réaménager le site ont été effectuées au fil des décennies, sans aboutir. La Place Bell devait y être construite, mais a vu le jour ailleurs en raison du niveau de contamination du sol et de son instabilité.