/news/world

Au moins 10 personnes contaminées sur la croisière au Japon

Agence France-Presse

Au moins dix personnes se trouvant sur un bateau de croisière placé en quarantaine par les autorités japonaises sont contaminées par le nouveau coronavirus, a annoncé mercredi la télévision NHK citant le ministère japonais de la Santé.

• À lire aussi: 3700 personnes placées en quarantaine sur un bateau de croisière au Japon 

Les autorités ont décidé de placer en quarantaine ce navire, le Diamond Princess, arrivé lundi soir dans la baie de Yokohama, près de Tokyo, avec 3711 personnes à bord.

Elles ont entrepris de rechercher des cas de contamination à bord après que la pneumonie virale eut été détectée à Hong Kong chez une personne qui s'était auparavant trouvée sur ce bateau.

Le ministre japonais de la Santé Katsunobu Kato a déclaré à des journalistes que des échantillons avaient été prélevés sur plus de 200 occupants du navire. Il a indiqué qu'il avait été décidé de débarquer les dix personnes testées positives.

«À partir de 07h30, heure locale, nous les avons fait débarquer du navire, et avec l'aide des garde-côtes, nous les envoyons vers des établissements médicaux», a dit le ministre.

Plus de vingt pays ont identifié des cas confirmés d'infection par le coronavirus. La maladie a tué 490 personnes en Chine continentale, selon le bilan national quotidien publié mercredi par les autorités chinoises, qui fait aussi état de plus de 24 000 contaminations.

L'épidémie a amené l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à déclarer une urgence sanitaire mondiale. Plusieurs pays ont décrété des restrictions de voyages et des compagnies aériennes ont suspendu les vols de et vers la Chine.