/finance

Le Conseil du patronat soutient le prolongement du REM jusqu’à Dorval

Agence QMI

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) a fait savoir mercredi qu’il soutenait le prolongement du Réseau express métropolitain (REM) jusqu’à la gare de train de Dorval.

«Nous sommes convaincus que l'ajout de cette connexion s'inscrit dans la logique de mobilité durable permettant d'améliorer la compétitivité du Québec tout en poursuivant les objectifs de la lutte aux changements climatiques», a affirmé par voie de communiqué Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ.

Le CPQ a appuyé sur la lettre envoyée en janvier aux premiers ministres Justin Trudeau et François Legault par les membres du comité consultatif communautaire de l'Aéroport de Montréal, qui demandait ce prolongement afin de bâtir un pôle intermodal autour de la gare.

Le prolongement du REM vers Dorval se ferait alors en souterrain sur environ 700 m, ce qui serait un ajout mineur au projet de 67 km pour plus de 6 milliards $, mais aurait des répercussions positives importantes autant sur le plan économique que social et environnemental, selon le CPQ.

Les travaux du tunnel de 3,2 km du REM en direction de l’aéroport ont débuté en novembre dernier avec l’arrivée et l’assemblage du tunnelier «Alice», une première au Québec.

Les travaux doivent s’acheminer en 2023.

Le CPQ représente les intérêts de plus de 70 000 employeurs du secteur privé et parapublic.