/regional/sherbrooke/estrie

Sherbrooke espère obtenir 3 M$ pour un théâtre extérieur couvert

Isabelle Dorais | TVA Nouvelles

La Ville de Sherbrooke souhaite récupérer l'argent qu'elle a investi pour acquérir le théâtre extérieur de la Place Nikitotek, installé au centre-ville.

La Ville a annoncé, mardi, que la place Nikitotek est à vendre.

Le conseiller municipal Paul Gingues, qui siège sur le comité culturel de la Ville, a concédé que la décision de mettre l’immense structure en vente a été difficile à prendre.

L'an dernier, les présentations du spectacle «Starmania» de Québec Issime ont représenté 75 % des sièges disponibles. Les autorités municipales croient que le théâtre Granada est tout aussi adapté pour présenter ce type de spectacle.

Malgré son entente avec Québec Issime jusqu'en 2024, Sherbrooke avait pris à l'automne la décision de cesser la diffusion de spectacle. Elle avait dans ses plans de déménager l'immense structure de la place Nikitotek ou de l'entreposer, au coût de 600 000 $.

«Peu importe le site qu'on sélectionnait, c'était un coût important pour la ville. Il n'y avait aucun site qui était d'intérêt et qui permettait d'assurer la pérennité des opérations de la place Nikitotek, sans déranger son environnement», a soutenu Philippe Cadieux, chargé de projet à la Ville de Sherbrooke.

La Ville ira en appel d’intérêt en mars. L'évaluation de la structure a été fixée à 3 millions $, un montant qui permettrait à la Ville de rembourser son côté d'achat en 2010.