/news/culture

Sinead O'Connor: sa vidéo de 2017 était un «appel à l'aide»

WENN

Sinead O'Connor a décrit la vidéo qu'elle a enregistrée en 2017 comme un véritable appel à l'aide. Ses amis et sa famille ont eu raison de s'inquiéter de l'état mental de la chanteuse lorsqu'elle a publié une inquiétante vidéo de suicide en 2017 car elle affirme qu'elle n'aurait pas survécu si elle n'avait pas demandé de l'aide.

La chanteuse irlandaise a eu une santé mentale fragile pendant des années et admet qu'elle était à son point le plus bas lorsqu'elle a décidé de révéler publiquement qu'elle planifiait sa propre mort depuis deux ans. 

Apparaissant dans l'émission de Tommy Tiernan, personnalité de la télévision irlandaise, samedi dernier, elle s'est expliquée. «J'étais vraiment en danger de mort (...) Il se passait des trucs dans ma vie qui me rendait un peu folle et au milieu de tout ça j'ai subi une hystérectomie radicale, ce qui rendrait n'importe qui fou», a déclaré la star de 53 ans. 

La chanteuse, qui s'est depuis convertie à l'islam et s'appelle Shuhada Sadaqat, a ajouté: «Je peux en rire maintenant, mais à l'époque c'était terrible. Je n'aime pas souffrir». 

Elle a cependant ajouté que ses jours les plus sombres étaient derrière elle. «Je suis tout le contraire (maintenant) et c'est fini, grâce à Dieu. Et ce qu'il y a de génial quand on devient fou, c'est qu'on redevient sain d'esprit. Donc c'est fini. Il n'y a aucun intérêt à regarder en arrière, si vous vous rétablissez, vous continuez à regarder vers l'avant. Si je n'avais pas tendu la main, je ne serais pas assise ici à vous parler, loin de là», a-t-elle confié. 

Mais la chanteuse de Nothing Compares 2 U admet qu'elle se bat toujours contre la solitude et l'agoraphobie. «Je ne discute jamais de cela, cette peur des espaces ouverts, donc je ne sors pas beaucoup, a-t-elle confié. Comme j'avais traversé des moments difficiles, je me suis aussi isolée et je trouve toujours que les gens veulent être amis avec moi pour de mauvaises raisons. Il est rare pour moi de rencontrer des gens qui veulent être amis avec moi simplement parce qu'ils m'aiment moi. Il y a généralement un travail ou quelque chose d'autre là-dedans. Je suis devenue méfiante envers les gens. Je suis devenue cynique, donc je ne suis pas douée pour me faire des amis. Ce n'est pas mon fort.» 

Vous ou un de vos prochez êtes en détresse? Appelez sans frais le 1 866 APPELLE (277-3553) partout au Québec ou visitez le site web de l'Association québécoise de prévention du suicide pour obtenir de l'aide .