/news/society

Des jeunes fiers de s'être repris en main

TVA Nouvelles

Des centaines de jeunes aux prises avec des problèmes de consommation passent par le Pavillon du Nouveau Point de Vue, à Lanoraie dans Lanaudière. Ceux qui réussissent à reprendre leur vie en main tiennent à partager leur fierté retrouvée.

Ces jeunes âgés de 14 à 17 ans ont tous en commun le fait d’être tombés dans l'enfer de la consommation. Ils essaient de s'en sortir. 

«J’ai trouvé une place où il y avait du plein air et je pouvais sortir. Tu sais, avant de venir ici, ça faisait des mois et des mois que je n'étais pas sorti», raconte Olivier. 

Il a trouvé de l’aide au Pavillon du Nouveau Point de Vue. 

«Je suis arrivé ici et je voulais partir. Tu sais, tout de suite quand tu arrives, tu te dis: "Qu'est-ce que je fais ici?" Tu as des sueurs froides, tu es en sevrage dans ton lit et tu ne sais pas qu'est-ce que tu fais», ajoute le jeune homme.

Les jeunes arrivent en thérapie avec des bagages différents. Pour certains, c'est une décision qui s'impose.

«Je suis allé en centre jeunesse à Huberdeau, puis, là-bas, j'avais un choix à faire. Soit je restais là, soit je prenais ma vie en main, puis j'ai fait le choix de prendre ma vie en main», affirme Jérémie. 

Ils éprouvent de la fierté d’être passé au travers de ces moments difficiles

«Très fier, parce que tu ne réalises pas à quel point t'es dans un trou jusqu'à tant que t'es après te relever. Parce que, tu sais, c'est comme... C'est facile, descendre. Comme descendre une pente, c'est facile descendre une pente. Mais la remonter, c'est dur. C'est vraiment dur, la remonter, la pente!», de dire Olivier.

Dans quelques jours ou quelques semaines, ils sortiront de thérapie. Leur avenir s'annonce beaucoup plus encourageant.