/news/society

Place à la tempête

Agence QMI

Des accumulations allant de 30 à 50 centimètres de neige vont s’abattre sur plusieurs régions de la Belle Province jusqu’à vendredi soir, et le vent risque d’ajouter aux perturbations en créant beaucoup de poudrerie, notamment pendant l’heure de pointe matinale dans le Grand Montréal. 

Environnement Canada prévoit que la tempête hivernale va souffler à Montréal, mais aussi dans les Basses-Laurentides, en Montérégie, en Estrie, en Mauricie, dans le Centre-du-Québec et en Beauce. 

Pour vérifier l'état des routes   

Écoles fermées  

Les vents du nord-est allant jusqu’à 60 km/h généreront, dans toutes ces régions, beaucoup de poudrerie, réduisant d’autant la visibilité des automobilistes. 

Dans les Hautes-Laurentides, en Outaouais et au Saguenay, les accumulations seront moindres, mais tout de même importantes, soit entre 15 à 25 centimètres d’ici vendredi soir. 

  

À Québec et sa rive sud, les accumulations oscilleront entre 20 et 40 centimètres de neige, selon l’agence fédérale, et les rafales du secteur nord-est atteindront jusqu'à 80 km/h. 

Soulignons que Pêches et Océans Canada et le Service météorologique du Canada pour la région du Québec ont émis un avertissement de risque de débordement côtier pour les secteurs de Bellechasse, Côte-de-Beaupré-L’Île d’Orléans, Lévis et Québec. 

Dans d’autres régions comme la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, les précipitations attendues varieront de 20 à 40 cm de neige. Les vents y souffleront du nord-est avec des rafales allant de 70 à 80 km/h. 

  

Soyez patients 

Du côté du ministère des Transports (MTQ), on s’affairait déjà jeudi soir à déblayer les autoroutes et les routes, avec les premières accumulations au sol. 

«La bonne nouvelle, c’est que [jeudi] soir ce n’est pas si mal, même si on note quand même quelques sorties de route et pertes de contrôle, la plupart sans gravité», a dit le porte-parole du MTQ Gilles Payer. 

«La moins bonne nouvelle, c’est que [vendredi] le vent va se lever et avec l’accumulation qu’on prévoit au cours des prochaines heures, eh bien ça va causer des conditions de poudrerie, donc de visibilité qui pourrait aller de nulle à réduite», a-t-il ajouté, en invitant les gens à être patients et à prendre les transports en commun, sinon à demeurer à la maison et à faire du télétravail. 

«Le conseil suprême, c’est de reporter ses déplacements, d’utiliser les transports collectifs, de prévoir des délais, d’être patients et de ralentir. Si vous n’utilisez pas la route, eh bien vous contribuez indirectement à ce que le réseau soit mieux entretenu, plus rapidement, et que ce soit plus sécuritaire pour tout le monde.» 

 

Froid extrême 

Par ailleurs, dans les secteurs de Matagami et de Waskaganish, dans le Nord-du-Québec, c’est plutôt un avertissement de froid extrême qui est en vigueur. Le refroidissement éolien sera de près de -40 degrés Celcius vendredi matin et durant la nuit de samedi à dimanche. Les gens pourraient être victimes d’engelures et souffrir d’hypothermie.

Dans la même catégorie