/news/world

Le prince Harry veut régler son problème de calvitie

TVA Nouvelles

Le prince Harry qui doit apprendre à jongler avec une perte de cheveux de plus en plus visible, aurait visité une clinique spécialisée à Londres à la fin de 2019 afin régler ce problème. 

• À lire aussi: Le prince Harry aborde ses problèmes de santé mentale

Le duc de Sussex, 35 ans, évaluerait l’option de subir un traitement visant à épaissir sa chevelure à la prestigieuse clinique Philip Kingsley Trichological, rapporte le tabloïd britannique The Sun, dimanche.

BRITAIN-ROYALS

AFP

Tout comme son frère et son père le prince Charles, Harry doit composer avec une chevelure de plus en plus mince depuis quelques années. 

Un expert de la famille royale avait affirmé que sa calvitie avait plus que doublé depuis son mariage avec Meghan Markle, 38 ans, en mai 2018. 

BRITAIN-AFRICA-CONFERENCE-ECONOMY

AFP

La clinique qu’Harry a visitée compte une clientèle extrêmement riche, y compris des membres de la royauté, des acteurs, des mannequins et des athlètes.

Depuis sa première visite, des résultats encourageants auraient déjà été constatés. Meghan aurait également visité la clinique avant son mariage avec Harry.

«La visite de Harry a fait sensation. Cette entreprise est tellement prestigieuse. C'est l'un des meilleurs endroits au monde. Ils offrent toute une gamme de services », a indiqué la source au Sun. 

BRITAIN-ROYAL

AFP

Selon un médecin spécialiste en transplantation capillaire, environ 30% des hommes vivent une certaine perte des cheveux à 35 ans.

Le frère de Harry, le prince William, a longtemps lutté contre la calvitie alors qu’il a commencé à perdre ses cheveux dans la vingtaine. Il s’est récemment rasé les cheveux afin de camoufler sa calvitie.  

BRITAIN-ROYALS

AFP

Dans la même catégorie