/finance

Fitzgibbon affiche son parti pris pour Bell

Pierre-Olivier Zappa | TVA Nouvelles

Alors que les autorités règlementaires n’ont pas encore donné leur feu vert à l’acquisition de la chaîne V par Bell, le ministre de l’Économie du Québec affiche ses couleurs. Pierre Fitzgibbon milite publiquement en faveur de la transaction.       

« Je pense que le Québec a droit à une source différente d’information », a précisé le ministre en entrevue à TVA Nouvelles. Ce samedi, le ministre avait écrit sur Twitter que « Pour le bien supérieur du Québec [...] Bell doit posséder V et aussi opérer une salle de nouvelles ». Il a indiqué lundi avoir pris position à titre «personnel».    

Contrairement à M. Fitzgibbon, le gouvernement fédéral se garde bien de commenter le dossier. « On va laisser le CRTC faire son travail, puis après cela, on sera en mesure d’avoir toutes les informations pour prendre la meilleure décision possible », a indiqué en entrevue le ministre du Patrimoine, Steven Guilbeault.       

Audiences       

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) tiendra des audiences publiques ce mercredi et jeudi à Montréal. Bell doit y défendre sa vision pour la chaîne V. Plusieurs joueurs de l’industrie feront aussi valoir leur point de vue. Québecor, par exemple, redoute que la transaction n’accouche d’un « écrasant monopole pancanadien ».       

Si le ministre de l’Économie croit que Bell doit « opérer une salle de nouvelles » pour le « le bien supérieur du Québec », Pierre Fitzgibbon ne pense pas que le CRTC devrait obliger le géant canadien à le faire. « Ça c’est une idée. Je ne gère pas Bell Canada. Bell Canada va devoir prendre ses propres décisions évidemment », a-t-il laissé tomber.