/news/coronavirus

Le coronavirus aura-t-il un impact dans la LNH?

Agence QMI

Martin Chevalier / JdeM

Pendant que les autorités chinoises sont aux prises avec les graves conséquences du coronavirus, les préposés à l'équipement des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) pourraient eux aussi bientôt faire face à certaines problématiques.

Soyons clairs, il n’y aura rien d’aussi dramatique qu’en Chine, mais les joueurs pourraient bientôt être privés de leurs bâtons fétiches. En effet, environ 75% des équipementiers qui fournissent des bâtons aux patineurs du circuit Bettman produisent leurs équipements dans l’Empire du Milieu, selon le quotidien «Boston Globe».

Les compagnies comme Bauer, CCM et True Hockey ont notamment arrêté leur production en Chine, mais assurent avoir suffisamment de bâtons en réserve en Amérique du Nord pour compléter la saison 2019-2020.

Un joueur de la LNH utilise généralement un bâton neuf à tous les matchs et en a plusieurs en réserve. L’objet fabriqué en composite se brise régulièrement et un athlète peut fréquemment casser deux à trois bâtons par rencontre.

Selon le réseau NBC Sports, les préposés à l'équipement des Red Wings de Detroit et des Sabres de Buffalo auraient demandé aux patineurs d’utiliser seulement un bâton lors des entraînements et de se limiter à deux pour les affrontements.

Un avantage pour les autres?

Les malheurs des équipementiers qui utilisent des usines pourraient cependant faire le bonheur d’une compagnie comme Warrior, qui fabrique ses bâtons au Mexique.

La marque, qui est une propriété de New Balance, affirme déjà avoir été interpellée par les joueurs de la LNH qui sont associés avec d’autres compagnies.

«Tu n’aimes pas tirer avantage d’une situation comme celle-ci, où la peur est présente et où il y a beaucoup de préoccupations, a indiqué Dan Mecrones, directeur des ventes chez Warrior, au "Boston Globe". De notre point de vue, nous allons cependant prendre n’importe quelle opportunité pour améliorer la situation de quelqu’un qui en a besoin. Nous aiderions le hockey si nous pouvons fournir l’équipement que les autres ne peuvent pas.»

Présentement, Warrior fournit des bâtons à 22% des joueurs de la meilleure ligue de hockey au monde.