/finance/homepage

Couche-Tard dépose une troisième offre pour acheter Caltex

Agence QMI

SYLVAIN DENIS/AGENCE QMI

Après avoir essuyé deux refus l'automne dernier, Alimentation Couche-Tard est revenue à la charge, mercredi, en présentant une troisième offre d'achat à la chaîne de dépanneurs et stations-service australienne Caltex.

À LIRE ÉGALEMENT : 

Caltex rejette l'offre d'achat de 7,8 milliards $ de Couche-Tard 

L’empire québécois du dépanneur qui n’en finit plus de grossir 

Couche-Tard dépose une offre de 7,75 milliards $ pour acquérir une chaine australienne 

Le géant du commerce de proximité basé à Laval offre désormais 35,25 $ AUS (environ 31,50 $ CAN) par action à Caltex, ce qui représenterait un coût d'acquisition avoisinant les 8,8 milliards $ AUS (environ 7,85 milliards $ CAN).

Cette offre a été bonifiée de 0,75 cent AUS par action depuis la précédente offre d'achat déposée au début du mois de décembre.

La nouvelle proposition déposée sur la table par Couche-Tard permettrait aussi à Caltex de verser un dividende spécial à ses actionnaires, a dévoilé l'entreprise dans un communiqué publié sur le site de la bourse australienne.

«Le prix offert serait réduit du montant du dividende spécial autorisé, mais certains actionnaires de Caltex bénéficieraient d'une valeur supplémentaire provenant des crédits d'exonération liés au dividende spécial autorisé», a précisé par la suite Couche-Tard en publiant un communiqué en fin de soirée.

«Alimentation Couche-Tard a indiqué que ce prix révisé est son offre finale, étant donné qu'il n'y a pas d'autres offres de la compétition», a précisé Caltex.

L'automne dernier, Caltex avait suscité la surprise en dévoilant avoir rejeté une première offre non sollicitée de Couche-Tard. Dans la foulée, l'entreprise avait donné accès à des informations privilégiées à son homologue québécoise, l'invitant à aller de l'avant avec une nouvelle proposition d'achat.

L'entreprise lavalloise a confirmé avoir tiré profit des informations partagées par Caltex. «Nous sommes d'avis que cette proposition révisée tient compte des renseignements obtenus au cours de nos échanges à ce jour et qu'elle représente une prime très intéressante pour les actionnaires de Caltex, ainsi qu'une certitude immédiate de valeur», a fait savoir le président et chef de la direction de Couche-Tard, Brian Hannash.

En faisant l'acquisition de Caltex, Couche-Tard réaliserait une première incursion sur le territoire Asie-Pacifique, un territoire considéré «comme un marché stratégique pour la croissance future» de l'entreprise, a souligné M. Hannash.

Le conseil d'administration de Caltex analyse présentement la nouvelle offre de Couche-Tard et fera connaître sa décision prochainement.

Vers 22 h 25, heure de l'Est, l'action de Caltex avait bondi de 2,43 % à la bourse australienne pour atteindre 33,73 $ AUS.

Caltex est à la tête d'environ 2000 stations-service et dépanneurs, incluant des commerces lui appartenant et un réseau de franchisés.

Dans la même catégorie