/news/law

Une rencontre amoureuse sur Instagram tourne au cauchemar

Marie-Lise Mormina | TVA Nouvelles

Une femme de Sherbrooke aurait été séquestrée et agressée par un homme qu'elle a rencontré sur le réseau social Instagram. 

Elle tient maintenant à livrer un message de prudence.  

Mathieu Gagnon, 23 ans, a été accusé, entre autres, de séquestration, de voies de fait armées, d'introduction par effraction et de harcèlement.  

En décembre dernier, l'homme aurait abordé la Sherbrookoise par l'entremise de la messagerie Instagram.   

«C'est lui qui est venu me parler. Il me disait que j'étais belle», raconte la présumée victime.   

Après deux rencontres, la femme aurait décidé de mettre fin à tous contacts avec Mathieu Gagnon. Celui-ci se serait alors pointé chez elle à l'improviste.   

La femme évite de détailler cette soirée, mais elle la qualifie de violente.  

Vivre dans la peur  

À présent, elle sursaute chaque fois qu'elle entend un bruit chez elle.   

Elle double vérifie les garde-robes et tous les recoins de la maison par crainte que l’homme y soit caché.   

Elle se réveille la nuit à la suite de cauchemars.   

Invitation à la prudence  

La Sherbrookoise souhaite lancer le message aux jeunes de faire attention aux informations communiquées sur les réseaux sociaux.   

La jeune femme suggère aussi de toujours rencontrer des inconnus dans des endroits publics.  

Mathieu Gagnon est en liberté en attendant la suite des procédures judiciaires. Il doit revenir devant les tribunaux le 16 avril prochain.

Dans la même catégorie